Haut de page

Contenu

Les différents types de transport

 

Sans prétendre à l’exhaustivité ni à la précision d’un cours savant sur les transports, le panorama ci-après essaie simplement de distinguer les différents modes de transport.

 
 

Les transports font partie du quotidien de tous et chacun a donc une expérience, plus ou moins riche, de son utilisation. Pourtant, le transport est aussi un secteur technique et économique complexe, avec des métiers et des compétences très diverses qui se coordonnent dans les « chaînes de transport ».

Tout d’abord, il faut distinguer le transport de marchandises du transport de voyageurs.

Le transport de marchandises, encore appelé transport de fret ou même fret tout court, est en général une activité professionnelle en soi. Le chargeur possède une marchandise qu’il confie à un transporteur qui doit la livrer à un client. Si le transporteur est un service interne à l’entreprise du chargeur, on parlera de compte propre ; si c’est une entreprise en soi, qui vend ses services de transport, il s’agira de compte d’autrui. Le transport peut se prolonger par ou se déduire de la logistique, qui est un autre métier ; la logistique concerne la gestion soit en amont de l’approvisionnement des produits bruts pour fabriquer des biens plus ou moins finis, soit en aval de la distribution de produits finis vers des centres de commercialisation ou directement chez le client final. Le transport de marchandises est donc une activité d’entreprises, qui utilisent généralement des circuits et des véhicules qui leur sont spécifiques. Il existe cependant deux exceptions notoires : le fret aérien, dont plus de la moitié voyage sous les pieds des passagers dans les avions de ligne, et les marchandises en ville, dont la moitié des déplacements s’effectue dans les coffres des voitures des consommateurs.

À l’intérieur du secteur du transport de voyageurs, plusieurs classifications se croisent. On distingue les transports publics ou privés et les transports collectifs ou individuels.

Le transport public de personnes est l’équivalent du transport pour compte d’autrui des marchandises. C’est dire que le transport est public s’il est organisé par une personne pour le compte d’un client. Le transport public n’est donc pas nécessairement un transport collectif ; exemple : le taxi est un transport public. À l’inverse si une personne organise un transport pour son propre compte, c’est un transport privé. Hormis le cas classique du transport individuel par voiture particulière, la navette d’entreprise qui achemine ses employés est un transport collectif et privé.

Autre distinction : les transports réguliers ou occasionnels. Un transport de voyageurs est régulier si ses itinéraires, ses points d’arrêt, ses fréquences ou ses horaires, et ses tarifs sont fixés et publiés à l’avance. C’est le cas de tous les trains, les vols commerciaux ou les transports collectifs urbains, à de très rares exceptions près. À défaut, c’est un transport occasionnel, qui s’effectue à l’initiative du transporteur ou du client, comme par exemple un voyage en autocar d’une colonie de vacance, un avion-taxi ou un minibus de transport à la demande.

 
 
 
 

Pied de page